Les meilleurs conseils pour choisir un casque à vélo pour son enfant

petite fille souriane porte un casque à vélo sur la tête

Dans le but de bien protéger votre petit bout de chou, un casque à vélo est essentiel lorsqu’il monte sur un tricycle. SI vous souhaitez un ajustement correct de l’équipement pour votre nourrisson, il est important d’en connaître les tailles existantes. S’il n’est pas adapté, un casque ne peut pas protéger complètement la tête. La protection doit suffisamment rester en place sur la tête pour être efficace. S’il se balance, c’est que vous avez choisi un modèle inadapté et donc inefficace. Cela pourrait être dangereux lorsque l’enfant tombe.

Heureusement pour VOUS, notre équipe a listé les différents critères à prendre en compte. Regardons cela ensemble !

Pourquoi les enfants portent des casques à vélo ?

Que cela soit sur un vélo ou un tricycle, les jeunes bébés sont exposés aux chutes. Lorsqu’ils tombent, cela peut entraîner des blessures parfois mortelles dans certains cas. Oui MORTELLES ! Selon une étude, l’INPES a constaté que 55 % des enfants de moins de 5 ans chute à vélo. Pire encore, chaque année en France, on recense 60 personnes de moins de 15 ans tués à bicyclette. Le casque est donc un équipement fondamental à la protection de votre bambin !

Avec le port d’un casque, les traumatismes crâniens sont réduits de 80 %. Ainsi, le risque de blessure à la tête chez votre enfant est beaucoup plus faible. La plupart des accidents de vélo ou tricycle touchent la tête et le visage du cycliste, ce qui rend le casque indispensable à la sécurité.

Comment fonctionnent les tailles de casque pour enfants ?

Il n’y a pas de règles universelles pour la taille des casques. Selon la marque et l’origine du casque, elles peuvent porter toutes sortes de noms. Les plus connues dans la version française sont XS, S, M, L mais vous pouvez retrouver sur des modèles étrangers « Toddler », « Child », « Youth ».

Retoruver notre article sur les meilleurs casques à vélo pour bébé

Les critères pour choisir un casque à vélo

Mesurez la tête de votre enfant

on mesure la tête du petit nourrisson

La première chose sur laquelle vous devez vous concentrer avant de choisir un casque est de mesurer le tour de tête de votre enfant ! À l’aide d’un mètre souple, mesurez la circonférence de sa tête à environ 2 cm au-dessus de ses sourcils.

Chaque casque est livré avec des dimensions de tour de tête. Un autocollant montre les informations requises pour un bon ajustement. Comparez votre mesure à celle préconisée à l’intérieur du casque. Si vous achetez en ligne, le fabricant devrait indiquer sa gamme de tailles.

Par exemple, le Giro Tremor a une plage de 50 à 57 cm. Si le tour de tête de votre enfant se situe dans cette fourchette, le casque devrait lui convenir ! On a vu auparavant à quel point c’est précieux pour SAUVER DES VIES ! Ne négligez surtout pas cet aspect-là !

Bien positionner le casque sur la tête !

C’est un critère important. Un casque trop bas ou incliné vers l’avant peut obstruer la vue de l’enfant pendant qu’il roule. Au contraire, s’il est trop haut ou incliné vers l’arrière, il ne protège pas suffisamment le visage ou le front de l’enfant. On vous recommande donc de placer le casque bien à plat sur la tête de votre enfant à environ deux largeurs de doigt au-dessus des sourcils.

Serrez pour obtenir un bon ajustement !

Un casque doit être fermement, mais confortablement en place. Une fois qu’il est correctement positionné sur la tête, serrez le bouton de réglage situé derrière l’équipement de protection. Ensuite, tournez jusqu’à ce que la cage interne soit bien ajustée. Si le casque n’est pas équipé d’un bouton de réglage, il doit être muni de coussinets de différentes largeurs permettant d’élargir ou de desserrer la partie intérieure.

Une vérification très simple est de demander à l’enfant de secouer sa tête pour savoir s’il est bien maintenu en place !

Accrocher le casque en faisant un « V » avec les sangles latérales !

Le réglage des curseurs des sangles latérales est nécessaire pour obtenir un bon ajustement, mais il est souvent négligé. Certains casques plus récents n’ont pas ces curseurs, donc si vos accroches sont cousues ensemble, ne vous inquiétez pas de cette étape !

Les curseurs doivent être ajustés de manière à ce que les lanières se rejoignent pour former un V à la base de l’oreille de l’enfant. Cela permet de maintenir le casque centré sur la tête de l’enfant. S’il est mal ajusté, il peut tomber vers l’avant ou l’arrière de la tête de l’enfant.

Par conséquent, il est important de vérifier régulièrement la position des curseurs.

Ajustez la longueur de la mentonnière

Voici un autre critère important pour le choix de votre casque. Afin de s’assurer qu’il est à la bonne taille, l’enfant peut passer son doigt sous la jugulaire de son casque. La mentonnière doit être suffisamment lâche sous le menton pour pouvoir la boucler et assez serré pour que cela tienne. À vous de bien l’ajuster !

Vérifiez régulièrement le réglage du casque !

À chaque fois qu’il roule, il est nécessaire de vérifier le casque. C’est tout aussi important que de s’assurer qu’il en porte un. Ils ont tendance à se dérégler rapidement et facilement.

Faut-il des casques conçus en moule ou en coque dure ?

Il existe deux principaux types de construction de casque dans le moule à coque dure

Les deux types de construction offrent une protection adéquate en cas de collision, mais varient en termes de durabilité et de style. La principale différence entre les deux types est la manière dont la coque de protection extérieure en plastique est collée au noyau en mousse du casque.

Dans le moule : la coque extérieure en plastique et l’âme en mousse intérieure sont fusionnées dans les casques moulés. Le processus de fusion permet d’obtenir un plus grand nombre d’aérations et un poids global plus léger. Les casques moulés ne peuvent pas être certifiés pour une utilisation en skateboard selon les normes ASTM. En effet, la conception de la partie extérieure plastique reste plus fine que les exigences requises.

Coque rigide : Il existe deux principaux types de casques à coque rigide :

Les casques de skate les casques vélo bas de gamme.

Pour le style skater, une coque épaisse en plastique est collée au noyau en mousse de l’équipement de protection. Elle permet d’accroître la durabilité et de faire face à des impacts multiples. Elle est requise pour la certification ASTM du skateboard. Pour ceux à coque dure bas de gamme, une coque en plastique mince est collée sur le noyau en mousse. Ces protections fines se déforment facilement, se fissurent, se détachent et offrent peu de durabilité.

Les types de boucles : standards ou magnétiques que choisir ?

Une boucle peut sembler anodine, mais les enfants qui se font pincer en essayant d’attacher un casque hésitent à le porter. Cela conduit souvent à des pleurs et des caprices. Pour éviter de se faire mal, plusieurs entreprises ont mis au point des boucles « anti-pincement ».

Il existe trois boucles différentes sur des casques pour enfants

  • le Giro
  • Uvex
  • Nutcase.

Les boucles anti-pincement standard sont représentées avec une protection en plastique sous la boucle. Les systèmes plus avancés comprennent les boucles magnétiques Fidlock que l’on trouve sur les casques Lazer, Nutcase et Melon, ainsi que la boucle à cliquet unique Uvex.

La visière pour protéger votre enfant du soleil !

MIPS, la technologie révolutionnaire contre les impacts multiples !

Le MIPS est un dispositif de sécurité supplémentaire proposé sur plusieurs casques haut de 

gamme. MIPS est l’abréviation de Multi-directional Impact Protection System (système de protection contre les impacts multiples) et permet à l’énergie de l’impact d’être absorbée par le casque, quelle que soit sa direction.

Des études ont montré que cette technologie peut réduire de 30 % les lésions cérébrales. Le système se compose d’une cage intérieure en plastique non obstructive qui est fixée au noyau en mousse par des ancrages en caoutchouc flexible. Lors de l’impact, les ancrages s’étirent, permettant au noyau en mousse de tourner autour de la tête de l’enfant.

Maintenant choisissez bien votre casque !

Vous devrez vous assurer de comprendre les tailles des casques pour enfants ! C’est clairement le facteur principal lors de votre achat. Si vous achetez la mauvaise taille, cela ne sert à rien de continuer ! Votre équipement sera inefficace ! Les autres critères présentés ci-dessus sont également importants pour la sécurité de votre enfant à tricycle ou à vélo.

On espère vous avoir aidé un maximum sur cette thématique et on vous souhaite une promenade sûre avec votre petit bout de choux.